Poème : « mon pays ce n’est pas un pays »

Avec des gens si bruyants qu’on les entend tous les jours.

Avec des amis si calmes qu’on ne les entend jamais.

Avec des fêtes si musicales qu’on les entend toujours.

Avec les étés si chauds qu’on mange de la glace.

Avec l’hiver si froid qu’on boit du chocolat chaud.

Mon pays ce n’est pas un pays, c’est une planète.

Jessica

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s